Lundi, 05 Mars 2012 16:03

Concours: Dessine ta ville en manga

Écrit par  MDA
Évaluez cet article
(0 votes)

jusqu’au 30 mai 2012 - A partir de 8 ans...

 

 

Dans le cadre de l’exposition Mangapolis, la ville contemporaine japonaise dans le manga, présentée à la Maison de l’Architecture de Poitou-Charentes du 2 avril au 17 juin 2012, à la Cité internationale de la bande dessinée et de l’image du 30 juin au 7 octobre 2012 (pièce maîtresse d’un « été japonais à la Cité ») et enfin à la Maison de l’Architecture et de la Ville de Lille du 19 octobre au 22 décembre 2012, les trois établissements, en partenariat avec Animeland, le magazine de l’animation et du manga, organisent un concours de dessin et d’expression intitulé « Dessine ta ville en manga ».

Ce concours porte sur la représentation de la ville telle que la voient les participants, à qui il est proposé pour ce faire d’utiliser le manga. L’intérêt est de sensibiliser les habitants à leur environnement, à leur cadre de vie immédiat, actuel et à venir, en leur proposant de l’observer, de le retranscrire et de le rêver. Les bandes dessinées seront exposées et les lauréats dans chaque catégorie gagneront des abonnements à la revue Animeland Xtra.

le concours

cahier des charges
Ce concours sera l’occasion d’aborder deux axes :

- la ville, l’urbanisme, le cadre de vie
En posant un regard sur le paysage urbain dans lequel ils évoluent, les dessinateurs sont invités à appréhender les éléments suivants : 
Observer les différentes composantes d’un espace public et se prononcer sur les aménagements réalisés dans sa ville (habitat, patrimoine, équipements de la vie quotidienne, commerces, axes de circulation, modes de transports, espaces verts et naturels…). 
Comprendre la relation entre la fonction d’un bâtiment et sa situation géographique dans la ville. 
Comprendre les logiques et les contraintes de composition d’un espace public. 
Comprendre la différence entre espace public et espace privé. 
Voir les différentes possibilités d’organisation de la ville selon les époques, le site d’installation, les choix politiques. 
Réfléchir aux impacts sociaux, économiques et écologiques de ces différentes formes.

- le manga
Un dessin moins « statique » que dans les bandes dessinées occidentales, des cadrages souvent cinématographiques. 
Un découpage temporel proche de celui du cinéma (une décomposition du temps et de l’action). 
Des personnages expressifs. 
Des codes graphiques qui symbolisent l’état émotionnel ou physique du protagoniste (exemple : l’étonnement est traduit par la chute du personnage et l’évanouissement par des croix à la place des yeux). 
Une utilisation fréquente d’onomatopées relatives aux mouvements ou aux actions des personnages.

règlement

article 1 : sujet
Les dessinateurs sont invités à imaginer une histoire complète en deux pages, comportant un titre, un début et une fin, dans lequel la ville tient une place importante. Il peut s’agir d’une ville réelle ou d’une ville imaginaire. 
La représentation doit s’inspirer de la forme du manga. 
Le lieu du récit doit être la ville du dessinateur, des éléments architecturaux et/ou patrimoniaux doivent permettre d’identifier la ville. 
Des éléments futuristes peuvent être intégrés au dessin. 
Les réalisations doivent être individuelles.

article 2 : format et techniques
Format minimal autorisé : A4 (21cm x 29,7cm). 
Format maximal autorisé : A3 (29,7cm x 42cm). 
Attention : ne dessiner que d’un seul côté. 
Il est laissé au choix des participants d’utiliser tout type de technique (aquarelle, gouache, crayons de couleurs, pastels…). 
Indiquer au dos des planches les informations suivantes : prénom(s), nom(s), âge(s), lieu de résidence.

article 3 : sélection des œuvres
Le jury, composé de membres de chaque structure (la Maison de l’Architecture de Poitou-Charentes, la Cité internationale de la bande dessinée et de l’image et la Maison de l’Architecture et de la Ville de Lille), se réunira après le 15 juin 2012 et désignera les meilleures bandes dessinées par tranche d’âge : 
catégorie 8/12 ans, 
catégorie 12/15 ans, 
catégorie 15/18 ans

catégorie 18 ans et plus

Les productions proposées feront l’objet d’une sélection selon les critères suivants : 
la qualité esthétique et narrative de la production, 
la pertinence de la production avec les thèmes cités dans le cahier des charges.

article 4 : envoi des œuvres
Les jeunes auteurs sont invités à faire parvenir leur production à : 
Maison de l’Architecture de Poitou-Charentes
à l’attention de Pauline Lumeau 
1 rue de la Tranchée 
86000 Poitiers

Date limite d’envoi des œuvres : le 30 mai 2012 (le cachet de la poste faisant foi). Passé cette date, les productions ne seront pas prises en compte par les membres du jury.

article 5 : dotations
À l’issue de ce concours, les productions feront l’objet d’une diffusion et d’une mise en valeur lors d’une exposition. 
Les trois gagnants (un participant sélectionné par catégorie) se verront récompensés par l’attribution de lots (mangas) et d’abonnements à la revue Animeland Xtra.

article 6 : exploitation des œuvres
La Maison de l’Architecture Poitou-Charentes, la Cité internationale de la bande dessinée et de l’image et la Maison de l’Architecture et de la Ville de Lille se réservent le droit d’exploiter à des fins non commerciales (expositions, communication, site internet…) les œuvres réalisées dans le cadre de ce concours et ce, sans restriction ou demande de participation financière.

renseignements: 05 49 42 89 79 ou Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

Dernière modification le Mardi, 12 Juin 2012 16:16

MDA